Romarin à cinéole

Rosmarinus officinalis cineoliferum

Description : Romarin à cinéole

Petit arbrisseau à feuilles persistantes commun dans la région méditerranéenne. Les feuilles sont linéaires, coriaces, persistantes à bords parallèles enroulés en dessous. Les fleurs sont bleuâtres, parfois blanches. Le romarin à cinéole fournit une huile essentielle proche de l’eucalyptus radiata. Elle peut être utilisée dans les mêmes indications et sera associée à l’un ou à l’autre pour obtenir un effet de synergie incomparable.

Partie distillée : Sommités fleuries | Origine : Québec, Canada
Molécules aromatiques : Monoterpènes, Oxyde terpénique (1.8 cinéole), cétones (camphre) | Parfum : Aromatique aux notes camphrées

Propriétés :

  • expectorante
  • bactéricide
  • fongicide
  • mucolytique
  • bronchite
  • sinusite
  • tonique
  • otite
  • cystite
  • fatigue chronique
  • surménage

Voie cutanée (topique) petite surface corporelle : Diluez 1 ml d’huile essentielle de romarin dans 10 ml d’huile végétale ou lotion pour obtenir une dilution finale de 10 %, appliquer cette dilution sur la zone affectée 2 à 3 fois par jour.

Bain : Diluer 15 gouttes d’huile essentielle dans 15 ml de bain moussant (environ 1 bouchon) pour un bain aromatique aux fragrances typiques de la Provence. Délassant, calmant et apaisant, prépare au sommeil.

Diffusion aérienne : 10 à 15 en diffusion atmosphérique dans les cas d’infection hivernale telles que; grippe et bronchite, congestion nasale. En synergie avec l’huile essentielle de lavande est une excellent alternative contre la fatigue nerveuse.


Tenir hors de portée des jeunes enfants
Ne pas dépasser la dose conseillée
Sauf avis du praticien de la santé, ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement et chez l’enfant de moins de 3 ans
Conserver à l’abri de toute source de chaleur et de la lumière.