La Slow Cosmétique

30 janvier 2020 à 4:26 Publié par

Après le mouvement slow food, voilà qui émerge la slow cosmétique, terme qui a été inventé par Julien Kaibec, un passionné de beauté et de cosmétiques naturels qui enseigne l’aromathérapie en France et en Belgique. C’est une nouvelle manière de consommer, en mieux! Au même titre que l’on fait de plus en plus attention à ce que l’on mange, il est devenu essentiel de veiller à la qualité de ce que l’on utilise dans notre salle de bain selon Monsieur Kaibeck, cosméticien et aromatologue, initiateur de ce mouvement.

La slow cosmétique commence par une consommation plus intelligente et notamment locale : « il s’agit de mettre en valeur et de reconnaitre les produits du terroir comme pour la nourriture». Il est aussi question de féliciter les marques aux formules propres et simples mettant en valeur un concept minimaliste.

On revient à l’essentiel en développant une attitude et une réflexion plus économique et écologique pour consommer la beauté autrement et prendre soin de nous plus simplement! Les produits bio et les ingrédients naturels sont, dans ce contexte une garantie simple du respect de votre peau, de la préservation des sols et de la biodiversité.

Sans parler de l’efficacité du à la concentration en principes actifs d’origine végétal tel que les  extraits botaniques, huile végétale bio et les huiles essentielles qui agissent de façon positive sur le film hydrolipidique à la surface de l’épiderme.  À bat les soins à base de silicones ou autres perturbateurs endocriniens, produits à bannir de notre rituel beauté.

Ce n’est pas seulement un zoom sur une nouvelle façon de vivre, c’est simplement le retour aux sources suite à un excès de consommation. Ne serait-ce que le retour du balancier et les retombées d’une vague enrichie collectivement des interventions intégrant des valeurs de commerces solidaires et campagnes d’achat local que se trouve à l’opposé de l’industrie internationale.

La cosmétique doit répondre avec des produits et des gestes sensés. Pour faire la part des choses, il s’agit avant tout de se concentrer davantage sur les gestes clés à adopter et cibler les bons ingrédients en accord avec l’Être humain et la Nature.Il est donc important d’accorder un minimum de soin en comblant trois besoins fondamentaux; nettoyer, hydrater et nourrir avec des produits adaptés qui sauront répondre aux attentes de votre peau.

Orée Phytocosmétique bio vous offre une palette de produits cosmétiques de qualité et respectueux de l’environnement grâce à des méthodes agricoles biologiques et une démarche globale écologique.

Johanne Barrette

Pranasens inc.

Catégories :
Cet article à été écrit par Shirley Seguin

Aucun commentaire